Hello !

24 juillet 2005

Pourquoi ?

Pourquoi suis-je ainsi

Est-ce d’avoir trop aimé la vie ?

Est-ce d’avoir trop ri ?

Ou bien est ce seulement ainsi

Pourquoi les gens me font si mal

Suis-je si anormale ?

Suis-je si abominable ?

A jamais destinée à être pitoyable

Pourquoi je ne réagis plus

Suis-je aussi convaincue

Que telle est ma vertu

Subir et endurer tant d’exécration et de haine ?

Pourquoi est-ce si difficile de crier

Est-ce si diffide m’aimer ?

Est-ce si facile de me mépriser ?

Pourquoi cela fait tant de peine d’être ignorée ?

latifa

Posté par Latifa à 21:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]


18 juin 2005

                     

                                Bonjour, ça va?

Une toute petite question

Bonjour, ça va ?

Une toute petite question que je te pose.
Une toute petite question qui revient jour après jour, instant après instant.
Une toute petite question qui te montre comme je m'inquiète pour toi.
Une toute petite question qui se veut aussi un mot d'encouragement.

Lorsqu'un peu de compassion te réchaufferait le coeur...
Lorsque le chagrin te ronge de l'intérieur...
Lorsque l'indécision te rend aveugle...
Lorsque tu as les larmes aux yeux, de peine ou de joie...
Lorsque ton bonheur se doit d'être dévoilé au grand jour...
Lorsqu'un manque de confiance en toi te paralyse...
Lorsque les problèmes envahissent ton esprit...
Lorsqu'un appel suffit pour te remettre sur pied...
Lorsqu'un simple sourire suffit à illuminer ta journée...
Lorsqu'un simple mot de gentillesse te va droit au coeur...

À qui pense-tu ???

Il te faut penser à moi qui suis ton ami
Moi, qui souhaite que le ciel t'envoit une pluie d'amour et de bonheur.
Pense dans ces moments-là, à cette toute petite question que souvent je te pose.

Ce mot d'encouragement au besoin t'aidera.

Comment, ça va?
Toute petite cette question renferme pourtant tant de mots, tant de gentillesse pour toi.

Mais tout comme la mauvaise herbe, il faut enlever les malentendus pour ne pas étouffer les fruits de notre amitié.

Cette amitié qui fait éclore des milliers de pétales de rose sur nous, tel une pluie bienfaisante.

Voilà pourquoi il est important que tu sois mon ami.

Voici, ce bouquet spécialement pour toi.
Garde-le près de toi, toujours il te rappellera
que je suis ton ami.

Voilà pourquoi souvent je te demande............
Comment, ça va ?

Posté par Latifa à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2005

Rose orientale

                         Mais ça sera pour moi la plus grande des tortures

Pitié o aphreudite de temps modernes

Ta beauté m’est fatale

Eclaire moi, toi qui es la plus joli des lanternes

Pour arriver jusqu'à toi ma chère rose orientale

J’ai explique a tout le monde ta magie

Mais tout le monde croit que tu es un fantasme

J’ai beau décrire les traits de ton visage exquis

Mais je n’ai eu droit qu’à leurs sarcasmes

Personne ne me croit, tout le monde croit que j’invente

Mais pourtant tu es la tu existes !

Ou es tu simplement un esprit qui me hante

Mais esprit qui battra le plus zèle des exorcistes

De tes yeux brille une lueur étrange

Qui me libère, qui me déchaîne

J’ai une tristesse que seul ton sourire éponge

Et qui me fait sortir de la torpeur de ma vie mondaine

Tu es incrustée dans ma chaire

Et je t’entends à travers les frémissements de mon être

Dieu faites que ça ne soit pas un plaisir éphémère

Plaisir qui me tue avant de faire renaître

J’ai envie de crier partout ton nom

De chanter dans les corridors, dans les cartiers

Je me fiche du qu’en dira t on

Car ton souvenir est mon seul vrai ami

Accepte ces quelques vers bien que modestes

Et pardonne moi je t’en conjure

Je te comprends si déjà tu me détestes

                                                           IMAD

Posté par Latifa à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2005

LATIFA

C'est toi seul,  soleil de Mars

Qui m'a fais découvrir la chaleur du jour

Avant, ma vie était une stupide farce

Un simple aller sans retour

 

Toi mon inspiration la source de ma volupté

Tu n'es sûrement pas faite de chaire

Toi plus chaleureuse qu'un soleil d'été

J'ai parfois peur que tu ne sois que le fruit de mon imaginaire

 

Douce, belle et sobre

Tes yeux sont faits de miel  et de sucre

Tu dessines le sourire sur le visage des pauvres

Et tu fais sortir les morts de leur sépulcre

 

Toutes mes espérances reposent en toi

Et mon bonheur est ne avec toi, le quatre

Désormais moi et la joie on  se tutoie

Et mon cœur s'est enfin défait de ses plâtres

 

Tous les Hommes souffleront pour toi vingt bougies

Qu'ils soient à RABAT, MADRID, ROME ou à VIENNE

Se joindra à la fête même la lune qui rougit

Blessée par ta beauté supérieur a la sienne

 

J'ai toujours mes phrases

Pour graver ton nom sur les pierres

Mais aujourd'hui j'arrêterais les mots en extase

Sauf deux : « joyeux anniversaire »

                                                                     IMAD.

Posté par Latifa à 13:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 mars 2005

ZAK a dit:

leçon n°4:Quand on est amis...

Quand on est amis,on existe:une oreille est la pour nous écouter , une main pour nous aider , et le plus important : un coeur qui bat pour nous.

Chaque retrouvaille est une fête et rien qu'un anniversaire devient un moment historique.Quand on se lie d'amitié on se' rend compte que la vie n'est pas si ingrate.Qu'une épaule de plus ne peut que soutenir et qu il sert  à quelquechose ,votre sourire!

Les rencontres improvisées , les soirées au ciné.Toute occasion est bonne pour s'amuser , toute raison est suffisante  pour se retrouver  Et quand on découvre la chance qu'on a d'avoir autant de soutient quand un problème survient , on ne peut contenir nos larmes à cet instant .

En étant amis, on fait du bien et on se fait du bien .On partage bonheur et malheur jusqu'à ce qu'i n'aient plus aucun sens.Et seuls restent les bons moments volés au temps.

Une amitié peut durer des années , voire l'éternité (ce qui est préférable).L'amitié soulage comme le médicament mais sans en avoir les inconvénients:ni contre-indications ni date de péremption.A consommer sans modération ! Car qu'est -ce donc amitié sinon générosité?

Posté par Latifa à 22:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 février 2005

Poésie

Je ne serai jamais libre

Tant que les vers parasites

Jouent ibre

avec milles trompettes dans me oreilles

Ces vers solitaires

Veulent fertiliser la page vierge

Et le stylo sera leur seul témoin

Dans une union que seule la poésie pourrait bénir

Et le sens, nouveau né

Dans ce même mariage

Poésie, o sœur de la damnation

Sans produire de son

Ta rime fait danser

Et par une juxtaposition magique des sens

Le mot qui était handicapé

Se met enfin sur ces pieds

                                                IMAD.

Posté par Latifa à 21:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Fureur

la loi du cosmos

La nuit est en ivresse

Et le pauvre humain ahuri

n’occupant que les interstices

par peur applaudit

la pluie se met en grève

se cristallise en dessus de nos têtes

et la terre ne veut plu nous bercer

les arbres mutilent eux mêmes leur propre branches

la rivière dit adieu a la source

et entame un voyage sans retour

pauvre humain arrogant

et qui croit à sa puissance

voilà qu’il tremble

au premier rugissement de la nature

 

                                          IMAD.

 

Posté par Latifa à 21:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 février 2005

Le Vin des Amants

Aujourd'hui l'espace est splendide!
Sans mors, sans éperons, sans bride,
Partons à cheval sur le vin
Pour un ciel féerique et divin!

Comme deux anges que torture
Une implacable calenture
Dans le bleu cristal du matin
Suivons le mirage lointain!

Mollement balancés sur l'aile
Du tourbillon intelligent,
Dans un délire parallèle,

Ma soeur, côte à côte nageant,
Nous fuirons sans repos ni trêves
Vers le paradis de mes rêves!


top                                                         Beaudelaire   .les fleurs du mal.

Posté par Latifa à 13:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Dans une de mes nuits de rêve

J’ai suspendu mes yeux dans le ciel zébré

Je l'ai vu, l’étoile rebelle

Qui auréole le ciel

Qui allume des chandelles

Pour délivrer la nuit

Du noir éternel

J’aimerai être une étoile filante

Pour t’admirer une seconde

Avant de disparaître dans le vide

Je monterai un escalier à mille pentes

Pour t’atteindre toi, ma jocande

Et irriguer en moi cette passion aride

Dans une de mes nuits de rêve

Je t’es vu toi rose orientale

Saillante au milieu des fleurs

Cachant leur laideur

Et chantant avec ardeur

La mélodie du bonheur

J’aimerai être la rosée

Pour te caresser chaque matin

Avant de te loger dans tes veines

Ta beauté m’a sclérosé

M’a fait parle chinois, allemand et latin

M’a attaché à une invisible chaîne

 

Dans une de mes nuits de rêve

Je t’es vu toi douce colombe

Errant dans le sein des airs

Plus luisante que les éclairs

Es tu réalité ou chimère ?

J’aimerai être tes ails

Pour qu’on voyage ensemble partout

Pour qu’on découvre les cieux

Je te dirai des paroles de miel

Et tu seras mon univers, mon tout

Et je serai ton chevalier preux

                                               Dans une nuit de mes rêves

                                                IMAD.

Posté par Latifa à 13:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 février 2005

.ePoème de bienvenue à tous les bloggeurs

 


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire
...
Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure
...
Louis Aragon (1880 - 1918)
Les yeux d'Elsa

Posté par Latifa à 16:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]